7. Otarie de Steller 2
Les otaries de Steller sont la proie des requins dormeurs du Pacifique, des grands requins blancs, des orques de Bigg et des humains. Des officiers de pêche ont tiré sur des lions de mer et les ont matraqués. Aujourd’hui, ils sont parfois abattus s’ils sont considérés comme une menace pour les fermes d’élevage de saumons.
  • Otarie de Steller 2, (Eumetopias jubatus), Royal BC Museum
Steller Sea Lions fall victim to Pacific Sleeper Sharks, Great White Sharks, Bigg’s Orcas and humans. Sea Lions have been shot and clubbed by fishery officers, and today are sometimes shot if they are believed to be a threat to salmon farms.
  • Steller Sea Lion 2, (Eumetopias jubatus), Royal BC Museum

2. Otarie de Steller 1
Chez cette espèce, un mâle adulte peut peser autant qu’une voiture compacte ! De la Corée et du Japon jusqu’au centre de la Californie, l’otarie de Steller est un prédateur de premier plan qui capture des poissons aussi gros que l’esturgeon blanc.
  • Otarie de Steller 1, (Eumetopias jubatus), Royal BC Museum
An adult male Steller Sea Lion can weigh as much as a compact car. Ranging from Korea and Japan east to central California, Steller Sea Lions are top predators–taking fishes as large as White Sturgeon.
  • Steller Sea Lion 1, (Eumetopias jubatus), Royal BC Museum

6. Plongeon huard
Le plongeon huard est présent dans tout le Canada. Il a donné son surnom à la pièce d’un dollar canadien, le huard. Son cri distinctif est un son familier sur les lacs de la forêt boréale.
  • Plongeon huard, (Gavia immer), Royal BC Museum
The Common Loon is found across Canada. It is the namesake for the Canadian dollar coin—the Loonie—and its distinctive call is a familiar sound on our boreal forest lakes.
  • Common Loon, (Gavia immer), Royal BC Museum

5. Écureuil roux
L’écureuil roux d’Amérique du Nord est totalement différent de l’écureuil roux européen, mais tous deux subissent l’impact de la présence invasive de l’écureuil gris de l’Est.
  • Écureuil roux, (Tamiasciurus hudsonicus), Royal BC Museum
The Red Squirrel in North America is totally different from the Red Squirrel in Europe, but both are impacted by the invasion of Eastern Grey Squirrels
  • Red Squirrel, (Tamiasciurus hudsonicus), Royal BC Museum

4. Phoque commun
Les phoques abondent sur la côte de la Colombie-Britannique. Bien qu’ils coexistent avec le saumon depuis le retrait des glaciers il y a des milliers d’années, ils sont souvent accusés d’être responsables du déclin de leurs populations.
  • Phoque commun, (Phoca vitulina), Royal BC Museum
Seals are abundant on the British Columbia coast. Seals frequently are blamed for declines in salmon populations, even though they have coexisted with salmon since glaciers retreated thousands of years ago.
  • Harbour Seal, (Phoca vitulina), Royal BC Museum

3. Opossum de Virginie
L’opossum de Virginie est le seul marsupial d’Amérique du Nord. Il a envahi la Colombie-Britannique à partir des États-Unis, mais son aire de répartition nordique est limitée car ses oreilles et sa queue sont dénudées et sujettes aux engelures.
  • Opossum de Virginie, (Didelphis virginiana), Royal BC Museum
The Virginia Opossum is North America’s only marsupial. It invaded British Columbia from the United States but has a limited northern range because its ears and tail are bare and subject to frostbite.
  • Virginia Opossum, (Didelphis virginiana), Royal BC Museum